Comment se lancer dans la vente de CBD ?

Avec les législations qui autorisent de plus en plus la commercialisation et l’industrialisation de produits à base de cannabidiol, le marché commence enfin à se voir plus fleurissant. Plusieurs personnes et entreprises veulent se lancer dans ce marché. Avant cela, il faudra à la fois connaître le produit, ses avantages et ses défauts.

Présentation du CBD

Le cannabidiol ou CBD est un cannabinoïde issu de l’extraction sur le cannabis. Il se démarque du THC, un autre cannabinoïde, de par sa nature non toxique et non dangereuse pour la santé. En effet, à l’inverse du THC, le CBD ne possède pas d’effets psychotropes. Il est considéré comme parfaitement légal en France et dans d’autres pays. Le CBD est une substance extrêmement lipophile qui entre en contact indirectement avec le système nerveux à l’aide des récepteurs cannabinoïdes présents naturellement dans le corps humain.

La présence de CBD dans le corps permet de dégager des hormones de bonheurs comme la sérotonine. Cela donnera également plus de résistance au système nerveux. La sérotonine aide notamment dans la diminution ou le blocage temporaire de certaines douleurs que vous pourriez ressentir. Une augmentation de l’immunité de votre système nerveux vous donnera également la possibilité de mieux lutter contre certaines maladies. 

Les produits commercialisables

Bien que le CBD soit désormais légal, il existe une liste précise des types de plantes, de chanvre entre autres, sur lesquels le CBD récupéré peut être réutilisé ou vendu. Il est de ce fait nécessaire d’en connaître les principaux produits que vous pourriez commercialiser. Les différents produits commercialisables sont :

  • Les huiles à base de CBD
  • Les produits cosmétiques
  • Les gélules, capsules, pilules
  • Les e-liquides

Vous aurez également la possibilité de développer vos propres formules tout en suivant les normes. La base est que le CBD que vous utiliserez doit être fonction de la liste des produits autorisés par la réglementation, mais aussi fonction du taux de THC contenu dans ce dernier. Le THC est en effet primordial. Dès que le taux des 2 % est dépassé, des effets psychotiques et psychotropes peuvent se produire sur la personne consommatrice. Cela pourrait entraîner des risques sur votre réputation, mais aussi sur vos finances.

Les conseils à prendre en compte avant de se lancer dans la vente de CBD

Comme pour toute autre vente, il est essentiel de savoir ce que vous vendez, leurs origines ainsi que leurs modes de fabrications. Vous aurez également le choix d’opter pour des productions locales ou importées pour vos produits. Le prix de ces derniers sera en effet variable en fonction de ce paramètre. Vous n’aurez pas besoin de techniques commerciales de base si vous vous lancez dans cette démarche, mais assurez-vous simplement que le produit que vous vendez suit les normes.

Par là, il faudra surtout que vous vérifiiez le taux de THC présent dans vos produits. Faites également appel à des fournisseurs certifiés et garantis. N’oubliez pas qu’un taux de THC excessif peut à la fois nuire à vos clients, mais aussi à votre image.

Les réglementations à connaître

La vente de produits à base de CBD est légale tant que le taux de THC ne dépasse pas le seuil autorisé. La commercialisation des fleurs de chanvre et de cannabis reste interdite et ne doit en aucun cas être effectuée. Si vous souhaitez vous lancer dans la vente de CBD, il est conseillé de se rapprocher en premier des autorités compétentes afin d’avoir une certification.

Avec cela, vous pourrez vendre vos produits tout en restant dans la légalité. Le reste ne dépend que de vous que ce soit sur la présentation des produits, leurs prix ou encore les types de livraison que vous allez proposer à vos clients.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*