L’utilité de la banque au quotidien

La banque s’avère être un système central qui intervient dans la vie économique de tout un pays. Une institution bancaire assure la facilité des transactions par le biais des nombreux agents économiques, des moyens de paiement rapides, pratiques et sûrs. La banque peut également financer un investissement immobilier, un équipement ménager spécifique, une voiture ou encore une machine-outil. Elle favorise aussi la fructification des épargnes de ses principaux clients. Et leurs services concernent les entreprises comme les particuliers.

Les principales fonctions de la banque dans le ménage

La banque présente un intermédiaire incontournable pour un ménage. Un compte courant est utilisé pour percevoir les revenus réguliers du ménage : les salaires, les prestations sociales, les loyers et les intérêts perçus, etc.). La banque se charge de la tenue de ces comptes et édite systématiquement des relevés pour détailler l’intégralité des opérations. Elle fournit également des coordonnées bancaires de chaque client via les relevés d’identité bancaire (RIB). Et pour faciliter le paiement et les transactions, la banque donne à chaque client des outils de paiement comme les cartes pour effectuer des retraits d’argent liquide auprès des distributeurs, un carnet de chèques, une carte bancaire, un porte-monnaie électronique, etc. Les entreprises jouissent également des services de la banque. Elles se chargent entre autres de l’encaissement des paiements des clients, le paiement des fournisseurs, des salaires du personnel, des impôts et des taxes, etc. La banque peut également accompagner l’activité de l’entreprise via des facilités de trésorerie comme des avances de fonds à court terme.

L’intervention de la banque dans la gestion de l’épargne des ménages

La collecte de l’épargne des ménages et des entreprises pour la mettre à la disposition des agents économiques qui ont besoin d’un financement incombe aux banques et aux caisses d’épargne. Pour ce faire, elles proposent divers instruments aux ménages. Le livret A constitue un premier exemple. Il favorise un placement allant jusqu’à 15 300 euros avec un taux fixé par les fonctions publiques. Ce placement à court terme ne génère aucun intérêt vu sa nature défiscalisée. Et les sommes stockées sont abordables à tout moment. Sinon, d’autres formules comme le compte épargne-logement, le livret d’épargne-logement, etc. aident également les ménages à faire des économies à plus long terme à des fins de futurs projets immobiliers. Sur le long terme, les banques proposent également une immuabilité de l’épargne pour plusieurs années en échange d’un plan d’action d’épargnes en action, un contrat d’assurance-vie et des plans d’épargne-retraite. Certains de ces dépôts peuvent profiter d’allègements de fiscalité et sont susceptibles de présenter une part de danger pour les ménages à cause de l’instabilité du cours des actions en bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *