Se faire accompagner pour créer son entreprise : un atout incontestable

Créer sa propre entreprise est un défi grandiose et excitant, mais il peut aussi s’avérer complexe et semé d’embûches. Pour mettre toutes les chances de réussite de son côté, il est fortement recommandé de se faire accompagner par des professionnels expérimentés. Cet article vous propose un tour d’horizon des avantages à tirer de cette démarche ainsi que des différentes structures pouvant vous épauler dans la concrétisation de votre projet entrepreneurial.

Les raisons de se faire accompagner pour créer son entreprise

Tout d’abord, il convient de comprendre en quoi consiste l’accompagnement à la création d’entreprise et quels sont ses objectifs. L’idée est simple : il s’agit de bénéficier d’un soutien personnalisé tout au long du processus de création, voire au-delà. Ce soutien peut prendre diverses formes : conseils, formations, financements, mise en réseau, etc. Plusieurs raisons justifient le choix de se faire accompagner :

  • Gagner en crédibilité : un créateur d’entreprise accompagné par une structure reconnue inspire davantage confiance aux partenaires potentiels (banques, investisseurs, clients, fournisseurs…).
  • Optimiser ses chances de réussite : selon certaines études, les entrepreneurs accompagnés ont un taux de pérennité supérieur à ceux qui se lancent seuls.
  • Bénéficier d’un regard extérieur : l’accompagnement permet de prendre du recul sur son projet et d’identifier plus facilement les points faibles à corriger.
  • Profiter d’une expertise sectorielle : certaines structures d’accompagnement sont spécialisées dans des secteurs d’activité précis, ce qui peut constituer un véritable atout pour les créateurs concernés.
  • Gagner du temps et de l’énergie : l’accompagnateur peut aider à réaliser certaines tâches administratives ou juridiques, évitant ainsi au créateur de se disperser et de perdre du temps sur des sujets qu’il maîtrise mal.
A lire  Aides accordées pour un contrat en alternance : comment en bénéficier ?

Les différentes structures d’accompagnement

Plusieurs types de structures peuvent accompagner les porteurs de projet dans la création de leur entreprise :

  • Les chambres consulaires (chambres de commerce et d’industrie, chambres de métiers et de l’artisanat) proposent des formations, des conseils et un suivi personnalisé pour les créateurs d’entreprise. Elles peuvent également assister les entrepreneurs dans leurs démarches administratives et juridiques.
  • Les réseaux d’aide à la création d’entreprise, tels que BGE, Initiative France ou Réseau Entreprendre, offrent un accompagnement personnalisé en fonction du profil du créateur et du stade de développement de son projet. Ils proposent généralement un panel complet de services : conseil, formation, financement, mise en réseau…
  • Les incubateurs et accélérateurs sont des structures qui accompagnent les entreprises en phase de démarrage ou de développement rapide. Ils offrent un hébergement, des conseils, des formations et un soutien financier en échange d’une part du capital de l’entreprise.
  • Les couveuses d’entreprises permettent aux porteurs de projet de tester leur activité dans un cadre sécurisé avant de se lancer officiellement. Elles proposent un accompagnement personnalisé ainsi que des formations pour aider les créateurs à valider leur concept et à acquérir les compétences nécessaires à la gestion d’une entreprise.

Comment choisir la structure d’accompagnement adaptée à son projet ?

Pour choisir la structure d’accompagnement qui correspondra le mieux à ses besoins, il est important de prendre en compte plusieurs critères :

  • L’adéquation avec son profil : certaines structures sont réservées à des publics spécifiques (jeunes, femmes, demandeurs d’emploi…).
  • Le stade de développement du projet : selon que l’on en soit au stade de l’idée, de l’étude de marché ou encore du financement, les besoins et les structures les plus adaptées peuvent varier.
  • La spécialisation sectorielle : il peut être intéressant de choisir une structure ayant une connaissance approfondie du secteur d’activité dans lequel on souhaite se lancer.
  • La localisation géographique : certaines structures sont implantées au niveau local ou régional, d’autres au niveau national. Il est souvent plus pertinent de choisir une structure proche de son lieu d’implantation.
  • Les services proposés : il est essentiel de bien identifier ses besoins et de se renseigner sur les prestations offertes par chaque structure pour faire un choix éclairé.
A lire  A/B testing : Optimisez votre stratégie en ligne pour un succès fulgurant

Faire financer son accompagnement à la création d’entreprise

Il existe plusieurs dispositifs permettant de financer tout ou partie de l’accompagnement à la création d’entreprise :

  • Les aides publiques : certaines collectivités territoriales proposent des subventions ou des prêts d’honneur pour soutenir les créateurs d’entreprise accompagnés.
  • Les exonérations fiscales et sociales : dans le cadre du dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise), les entrepreneurs peuvent bénéficier d’allégements fiscaux et sociaux sous certaines conditions.
  • Le financement participatif : ce mode de financement permet aux porteurs de projets de lever des fonds auprès du grand public en échange de contreparties (produits, services, parts du capital…).

Ainsi, se faire accompagner pour créer son entreprise représente un véritable atout pour maximiser ses chances de réussite. Les structures d’accompagnement sont nombreuses et variées, et il convient donc de choisir celle qui correspondra le mieux à ses besoins et à son projet. De plus, plusieurs dispositifs permettent de financer cet accompagnement, facilitant ainsi l’accès à un soutien professionnel et personnalisé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*