Quelles solutions lorsque les banques vous refusent un prêt ?

Vous avez reçu une lettre de refus après avoir demandé un prêt à votre banque. Il est important de comprendre pourquoi vous avez essuyé un refus avant d’entamer une recherche de recours.

Pourquoi la demande de prêt a-t-elle été refusée ?

Une demande de prêt n’est acceptée qu’après avoir été jugée recevable selon une série de critères. L’âge du demandeur, notamment pour les personnes âgées, est pris en compte, ainsi que son coût de la vie et ses habitudes de consommation. Il faut également avoir fait preuve de responsabilité financière et être en mesure d’effectuer les remboursements demandés sur la somme fournie. La présence d’une garantie, d’un dépôt ou d’une épargne, ou encore la participation à une cotisation, tout cela contribue à faciliter l’acceptation d’une demande de prêt. Elle indique que vous pouvez gérer vos finances de manière responsable.

La banque examinera en même temps vos antécédents financiers et vos éventuelles dettes en cours. Si un ou plusieurs de ces critères ne sont pas satisfaits, la demande sera immédiatement rejetée. D’autres causes peuvent également être ajoutées à cette liste. La banque rejettera automatiquement votre demande si vous figurez sur la liste des interdits bancaires ou des surendettés.

Dès que vous n’avez pas effectué de paiement ou que vous avez émis un chèque sans provision, vous êtes inscrit sur une liste à la Banque de France, ce qui permet à tous les établissements financiers du pays d’y avoir accès. Une autre cause de rejet de votre demande peut être que l’obligation de remboursement mensuel du prêt est supérieure à votre capacité de paiement mensuel.

Si votre dossier de crédit est mauvais, l’institution déterminera que vous aurez des difficultés à rembourser vos mensualités et refusera de vous accorder l’autorisation. Enfin, les chômeurs de moins de 25 ans qui ne travaillent pas, ainsi que ceux qui se trouvent fréquemment en situation de découvert financier, ne peuvent être acceptés que dans de rares cas.

Si la demande de prêt est refusée, que pouvez-vous faire ?

Avant de demander un nouveau prêt, vous devez d’abord régler toutes vos obligations. Cela permet au banquier d’évaluer et de prendre une décision plus facilement dans votre cas. Il sera nécessaire de régler la situation si vous êtes inscrit à la Banque de France. En d’autres termes, vous remboursez le montant qui vous a amené à l’interdiction bancaire tout en maintenant une position stable qui vous permet de suivre vos objectifs financiers.

La Banque de France a une durée de conservation des dossiers de 10 ans, il est donc important de savoir que vous devez finir de résoudre ces questions dans l’année en cours. Une autre solution serait de trouver une personne qui puisse garantir vos paiements en cas de difficultés de paiement. Si votre banque refuse, vous pouvez essayer de faire une demande auprès d’un autre établissement financier.

Vous pouvez obtenir une avance de fonds en contactant Argent Direct. Il est également à noter que l’entreprise se spécialise dans les prêts à court terme. Vous pouvez également réduire le montant que vous devez emprunter afin d’avoir plus de chances d’être accepté. Vous pouvez également opter pour d’autres options, comme emprunter à un membre de la famille ou à un ami, si vous n’avez pas assez d’argent en main.

Si rien ne fonctionne, vous pouvez également appeler le service clientèle, décrire votre situation et demander un entretien téléphonique.

Apurer vos dettes

La première chose à faire avant de demander un nouveau prêt est d’apurer vos dettes. Il est ainsi plus facile de prendre une décision et de comprendre pourquoi votre demande a été rejetée avant de commencer à chercher un recours . La banque examinera également votre historique financier et vos éventuelles dettes. Si un ou plusieurs de ces critères ne sont pas remplis, la demande sera immédiatement refusée. D’autres raisons peuvent également s’ajouter à cette liste.

La banque refusera automatiquement d’approuver votre demande si vous figurez sur la liste des personnes qui ne sont pas autorisées à posséder une carte de crédit ou sont surendettés.

Dès que vous n’avez pas remboursé une somme d’argent ou que vous avez émis un chèque sans provision, vous êtes inscrit sur une liste à la Banque de France qui permet à tous les établissements financiers du pays d’y accéder. Un autre motif de refus de votre demande peut être que l’obligation de remboursement mensuel du prêt est supérieure à votre capacité de paiement mensuel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*