La protection d’un compte de retraite contre les impacts de coronavirus

Les préoccupations financières liées à l’épidémie de coronavirus ont eu des répercussions sur l’économie mondiale. Elle a eu un impact indéniable sur le marché boursier, qui s’étend jusqu’aux comptes de retraite. L’incertitude qui entoure la maladie a entraîné la vente d’actions, des guerres de prix du pétrole et une chute de la bourse.

Éviter la panique

Les comptes de retraite sont conçus pour l’épargne à long terme. Ils n’adoptent pas une approche de négociation quotidiennement. Si un solde est actuellement en baisse, il pourra aussi augmenter à mesure que le marché se redresse. Revoir son compte quotidiennement n’aide pas à rester calme et peut créer plus de panique. Le marché est actuellement volatil, et si on garde le cap, on n’a pas besoin de toujours le regarder.

Si on continue à être inquiet, il faudra éviter les décisions irréfléchies fondées sur la peur. Elles peuvent entraîner de nouvelles pertes. Les retraits anticipés seront traités comme un revenu imposable.

Évaluer la situation actuelle

On doit considérer la situation financière globale de son compte de retraite. L’équilibre entre les actions et les titres à revenu fixe est également à examiner. En cas de doute, il est judicieux d’en parler avec un conseiller financier pour examiner la situation.

Pour prendre sa retraite dans une vingtaine d’années, les allocations peuvent comprendre 50 % d’actions et 50 % d’obligations. À l’approche de la retraite, les allocations sont plus conservatrices, les obligations ayant une allocation de 70 % ou plus. Les obligations ont tendance à présenter moins de risques et peuvent donc jouer en sa faveur à actuellement.

Profiter du potentiel à long terme

En prévoyant de prendre une retraite dans 15 ans ou plus, il n’est pas nécessaire de transférer des fonds. L’avantage financier du coronavirus est que la majeure partie de l’argent du marché boursier se fait après la correction du marché. Si on cotise actuellement à chaque période de paie, on pourra continuer avec les mêmes montants de cotisation. Les fonds versés pourraient être utilisés pour des gains futurs. On a maintenant la possibilité d’acheter des fonds communs de placement à un prix réduit. Pour la même cotisation, on accumule plus de parts que le mois précédent.

Envisager de retarder la retraite

Une personne peut envisager de prendre sa retraite cette année ou prochainement. Le ralentissement du marché et les pertes qui en résultent pourraient inciter à effectuer des retraits dès maintenant. Mais cela peut se traduire par des revenus de retraite moins élevés que prévu. Certaines personnes ont déjà mis en place un plan pour atténuer les effets d’une baisse du marché. Mais la baisse de sa valeur pourrait les obliger à travailler quelques années de plus avant de prendre leur retraite. Au cours des prochaines années, ses valeurs pourraient se redresser, et remettent sur la bonne voie pour obtenir le revenu de retraite escompté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *